Face à face – Un espresso avec Raphaël 

Publié le 26/02/2018
Par Ines

Ex-sportif de haut niveau, expert en acquisition, force tranquille et nouvellement consultant, Raphaël revient sur sa mission chez AirFrance.

Anciennement sportif de haut niveau, comment es-tu arrivé dans l’univers du en marketing digital ?  

J’étais escrimeur professionnel durant de nombreuses années mais passionné à titre personnel de tout ce qui touchait au digital. J’aimais passer du temps sur internet, être sur les réseaux sociaux, avoir des abonnements illimités… j’ai donc décidé de me reconvertir dans ce secteur et de commencer un master en marketing digital.

Dans le cadre de mes études, j’ai commencé à tenir un blog sur les actualités du digital ce m’a permis d’être invité à des événements de blogueurs, rencontrer d’autres influenceurs qui sont d’excellents amis aujourd’hui ! De fil en aiguille j’ai été pris en stage chez Neuf Télécom puis embauché chez Numéricable puis Meetic.

Comment es-tu devenu consultant ?

Au hasard de mes recherches d’emploi et grâce à mon réseau, j’ai été mis en contact avec OnTrust. Notre première rencontre s’est très bien passée et Marie m’a envoyé la mission idéale. Quelques jours après notre entretien, j’ai rencontré la cliente qui m’a bien briefé sur les enjeux de la mission. Le contact est passé, la mission validée , j’ai commencé le lendemain (ou presque).  Je suis donc devenu freelance grâce à une mission qui collait 100% à mon caractère et mes envies.

Pour une mission si stratégique, est-ce si simple d’avoir un statut de consultant ?

Oui ! Pour ma part j’ai l’impression à la fois de faire partie de la maison et à la fois d’avoir mon autonomie et ma liberté qui me permet d’avancer sans craindre pour ma carrière. Je sais clairement que je suis là pour une mission précise, dans une durée limitée mais cela ne m’empêche pas de me projeter car j’ai toujours été côté annonceur. Travailler sur des enjeux et des budgets de plusieurs dizaines de millions d’euros joue aussi je pense. Mes interlocuteurs connaissent mon statut et me respectent pour mon expertise. C’est clair pour toutes les parties.

Que dirais-tu aux futurs consultants qui souhaitent se lancer ?

Il ne faut pas avoir peur d’aller au-devant des gens et surtout être bien structuré en matière de méthodologie de travail. Nous sommes avant tout attendus sur des livrables. Être organisé (pour ce genre de mission spécialement) pour tout anticiper, avoir une expertise pointue et surtout oser sont des atouts maîtres !